Incrustation

  
Barrylouise vous informe sur les risques encourus

Accueil Barryphilie ? Etat de la science Palmares - Expos Activités Cynophiles Autres activités Contactez-nous Actualité
'

   Les symptômes et         leurs    conséquences:

Remonter
Affection
ChienFidele

 

Mutation...

L'impact de la Barryphilie sur la vie des maîtres atteints se manifeste notamment sur l'aménagement de leur habitat et sur leur comportement quotidien. Par leur taille, les "vecteurs" de cette pathologie génèrent  une redistribution de l'espace vital  renégociée quasi quotidiennement...
Le barryphile averti se doit de présider au plus vite à la répartition hiérarchisée de l'espace au risque sinon de devoir bientôt "négocier sa propre place"
Sans anticipation et communication claire aux intéressés des prérogatives territoriales communément réservées aux humains, chaque mètre carré peut devenir l'enjeu permanent d'un jeu  subtil d'où le "maître" ne sort pas toujours gagnant...

Témoignage de Pascha von Gnöd                       

"C'est vrai, nous devons l'avouer, même en faisant l'effort de nous faire tout petits, nous prenons de la place...
Peut-être pas toujours physiquement, mais certains de nos besoins sont proportionnés à notre taille...
Les sacs de nourriture en sont l'incontournable manifestation. Il n'est pas rare de trouver chez nos patrons et propriétaires des lieux d'entreposages souvent imposants.
En ce qui me concerne, je n'y ai pas accès et j'ai dû me faire une raison. Pas de self-service... J'attends la gamelle, engloutis ma ration et pour un supplément "ceinture"...

Pour ce qui est de l'espace vital, nous ne pensons par exagérer dans nos exigences. Une fois nourris et promenés, c'est "la couette"...repliés et recroquevillés, nous récupérons...

Côté distractions, nous goûtons les bruits et les images de la civilisation humaine, radio et TV n'ont plus de secrets pour nous. Mon collègue Bronson est même quelquefois un peu "accro". De jour comme de nuit, il recherche l'image animale à tout prix. Cela va des spots publicitaires jusqu'aux séquences "Tout chasse" du milieu de la nuit. Je ne vois pas ce qu'il y trouve d'excitant. Il passe devant puis derrière l'écran pour se retrouver soudain comme un "benêt" devant un écran "zappé" en urgence par l'un ou l'autre de nos maîtres vigilants. Moi Pascha, je préfère la terrasse et la surveillance du passage situé en dessous. Du matin jusque tard dans la nuit, j'ai la possibilité de dévisager les passants en n'oubliant pas de temps à autre d'affirmer vocalement mon autorité. Ce n'est pas du goût de mes maîtres, mais comme ce plaisir est plus fort que tout, je les laisse tenter en vain de me faire taire... 
Aboiera bien qui aboiera le dernier..."

 

 

 

Envoyez un courrier électronique à barrylouise@net2000.ch  pour toute question ou remarque concernant ce site Web.

 

 

Dernière modification : 02 June 2013